jorcneyil8e0bidf12uc5g8n8qtbmv

Casela Nature Parks

Nos animaux sont des rois

🩁🐯 A Casela, nos animaux sont des rois ! Nous sommes engagĂ©s au quotidien pour leur bien-ĂȘtre.

Alors, qu’est-ce que ça veut dire, le bien-ĂȘtre animal ? C’est facile : pour nous, nos animaux ont le droit de vivre une vie heureuse, saine et paisible.

Nous respectons les 5 libertĂ©s du bien-ĂȘtre animal : nos animaux doivent ĂȘtre :

  1. đŸ€• A l’abri de la douleur, des blessures et de la maladie
  2. 🍮 A l’abri de la soif, de la faim et de la malnutrition
  3. 😌 A l’abri de l’inconfort
  4. 🎉 Libres de s’exprimer
  5. đŸ˜± A l’abri de la peur et du stress

Pour ĂȘtre sĂ»rs de leur offrir les meilleurs soins possibles, nous suivons les directives internationales de bien-ĂȘtre animal recommandĂ©es par WAZA et PAAZA.

L’Ă©quipe de zoologie s’occupe de tout pour que nos animaux soient heureux et en pleine santĂ©. Ils vĂ©rifient les enclos, nettoient rĂ©guliĂšrement et donnent de la nourriture deux fois par jour. Et devinez quoi ? On n’est pas les seuls Ă  prendre soin de nos amis les bĂȘtes !

Pour sensibiliser nos visiteurs Ă  la question du bien-ĂȘtre animal et de la conservation, nous proposons plein d’activitĂ©s Ă©ducatives, des visites guidĂ©es et des ateliers pour les petits gardiens de zoo en herbe. 🐆🩓

Casela Nature Parks, a zoo for plants

đŸŒżđŸŠ’đŸŒ± At Casela, we are proud to have taken the Animal Welfare and Sustainability Pledge!

đŸŒłđŸŒżđŸŸ We are committed to conservation at Casela and protecting the diverse wildlife of Mauritius and beyond! Our mission is to accommodate human activity while maintaining ecological processes that maintain biodiversity 🌍🩒

💡 Through our edutainment initiatives, we believe that raising awareness and careful planning can help mitigate human impact on species and ecosystems. Our commitment is led by clear objectives, including becoming a “zoo for plants” and strengthening collaboration with key stakeholders.

đŸŒ± We have introduced over 50 different species of plants across Casela and set up a herd of Creole cattle for conservation and research purposes. We also raise awareness of endangered species like the Southern White Rhino and set up habitat restoration projects for the endemic lizard phelsuma guimbeaui🩎

đŸ‘©â€đŸ‘§â€đŸ‘Š Join us in our conservation efforts and discover our success stories during our safari tours and rhino interaction activities. Let’s work together to protect our planet and its precious wildlife 🌳🌍

Our Animal Welfare and Sustainability Pledge

🩎 At Casela, we believe that animals are more than just creatures to be looked at. They are living, breathing beings that deserve respect and care. That’s why our Animal Welfare and Sustainability Pledge are the foundation of everything we do here at Casela.

🩜 Since the foundation of Casela 44 years ago, we have prioritized the environment in which our residents live, understanding the interdependence of all forms of life within an ecosystem.

🌿 We design habitats that cater to each species’ specific needs, taking into account their biology, behaviour, and ecology to create appropriate enrichment opportunities.

🌍 But we don’t stop there! We are also passionate about raising awareness on the importance of conservation and sustainable living, reducing our carbon footprint, minimising waste and conserving natural resources.

🌳 From protecting endangered species to developing sustainable practices, we are working hard to ensure that our impact on the planet is positive.

Our pledge isn’t just words on paper – it’s a way of life! Every single day, we are passionately driven to take action and make a difference. đŸ’Ș

Opération Noël pour tous : Casela Nature Parks redonne le sourire à plus de 300 enfants

Du 17 au 24 dĂ©cembre dernier, dans le cadre de son opĂ©ration ‘NoĂ«l Pour Tous’, Casela Nature Parks a ouvert ses portes Ă  plus de 300 enfants et 144 adultes accompagnateurs provenant d’associations et ONGs. Chaque annĂ©e, dans le cadre de son programme CSR, Casela accueille les jeunes bĂ©nĂ©ficiaires de ces organisations afin de leur redonner le sourire en leur faisant profiter gratuitement des activitĂ©s du parc.

Pour un NoĂ«l encore plus inoubliable, le parc rĂ©alisera trois vƓux d’enfants dont les noms ont Ă©tĂ© tirĂ©s au sort. Le PĂšre NoĂ«l dĂ©barquera bientĂŽt chez ces derniers pour leur remettre leurs cadeaux respectifs : un avion, un vĂ©lo, une poupĂ©e et une visite en famille Ă  Casela !

Offrir un NoĂ«l qui se vit et qui se partage aux enfants des associations caritatives Ɠuvrant pour le bien-ĂȘtre des enfants. Casela Nature Parks rĂ©itĂšre son initiative CSR ‘NoĂ«l Pour Tous’ cette annĂ©e en offrant l’accĂšs gratuit au parc aux enfants ĂągĂ©s de 4 Ă  12 ans afin qu’ils puissent profiter gratuitement des activitĂ©s proposĂ©es, dĂ©couvrir les animaux et la nature et Ă©galement d’une sĂ©ance gratuite dans le cinĂ©ma 4D du parc. Un prix rĂ©duit de Rs 150 Ă©tait proposĂ© aux adultes accompagnateurs.

Chaque enfant devrait avoir la chance de visiter Casela, peu importe d’oĂč il vient. Durant cette saison festive, Casela a voulu redonner le sourire aux enfants des associations caritatives en leur invitant Ă  passer la journĂ©e entiĂšre Ă  explorer, Ă  dĂ©couvrir et Ă  s’amuser dans le parc. C’était notre cadeau de NoĂ«l Ă  tous ces enfants.

Thierry Arékion, General Manager de Casela Nature Parks.

NoĂ«l est synonyme de joie, de partage et de rires. Certains enfants sont issus de milieux dĂ©favorisĂ©s et leur situation ne le permet pas de s’offrir une visite Ă  Casela. Ainsi, grĂące Ă  l’opĂ©ration ‘NoĂ«l Pour Tous’, beaucoup d’entre eux ont eu l’occasion de dĂ©couvrir le parc pour la premiĂšre fois.

L’ensemble des employĂ©s de Casela se sont ainsi mobilisĂ©s pour accueillir ces enfants et leur offrir ainsi un NoĂ«l inoubliable. Durant cette pĂ©riode, Casela a installĂ© une ‘Wish Box’ dans laquelle les enfants ont dĂ©posĂ© leurs vƓux. Un tirage au sort a Ă©tĂ© effectuĂ© le lundi 26 dĂ©cembre pour rĂ©aliser trois d’entre eux. Le PĂšre NoĂ«l n’a pas fini de faire des heureux !

Éclosion d’un bĂ©bĂ© ara Ă  Casela Nature Parks

Pour la premiĂšre fois en 8 ans, un bĂ©bĂ© ara – une espĂšce de perroquet en danger d’extinction – a Ă©clos Ă  Casela Nature Parks ! Ce bĂ©bĂ©, un hybride jaune et bleu (Ara Ararauna), a Ă©clos au parc le 31 dĂ©cembre dernier. Le 30 mars, aprĂšs trois mois, il a quittĂ© son nid pour la premiĂšre fois sous l’Ɠil vigilant de ses parents.

Il s’agit d’un ara hybride issu de l’union de deux aras d’espĂšces diffĂ©rentes. Arborant un joli plumage jaune orangĂ© et bleu, le petit fait dĂ©jĂ  trois quarts de la taille de ses parents. NĂ© le 31 dĂ©cembre 2020, le bĂ©bĂ© ara mesure Ă  ce jour 75 cm de long et pĂšse entre 600 Ă  700 g. Il reste maintenant Ă  lui trouver un nom.

Originaire d’Amazonie, cette espĂšce de perroquet est ovipare. AprĂšs l’accouplement, la femelle pond ses Ɠufs, puis les couve, souvent avec l’aide du mĂąle. Les Ɠufs Ă©closent en gĂ©nĂ©ral au bout de 3 Ă  4 semaines.

La pĂ©riode de couvaison a dĂ©butĂ© vers le 3 dĂ©cembre 2021. PrĂšs d’un mois plus tard, au 31 dĂ©cembre, les soigneurs de Casela ont reçu un vĂ©ritable kado banane avec l’éclosion de l’Ɠuf. Et le 30 mars dernier, c’est avec beaucoup d’émotion que les soigneurs du parc ont pu tĂ©moigner du premier envol du bĂ©bĂ© lorsque celui-ci a fait sa premiĂšre sortie volontaire hors du nid.

« L’équipe de la zoologie et moi-mĂȘme sommes trĂšs fiers de la naissance de ce bĂ©bĂ© ara. Pour beaucoup d’entre nous, c’est la premiĂšre fois que nous assistons Ă  l’éclosion d’un bĂ©bĂ©. C’est le signe que les aras se sentent suffisamment Ă  l’aise dans leur environnement pour se reproduire. Nous espĂ©rons donc voir d’autres bĂ©bĂ©s dans un proche avenir », explique Evans Gopal, responsable du dĂ©partement de la zoologie.

Les aras sont des oiseaux fidĂšles ; lorsqu’ils se mettent en couple, ils gardent gĂ©nĂ©ralement le mĂȘme partenaire pour la vie. Il s’agit Ă©galement d’une espĂšce particuliĂšrement intelligente, avec un tempĂ©rament affectueux, social et joueur. L’espĂ©rance de vie du perroquet varie entre 30 et 50 ans en captivitĂ©, voir mĂȘme plus.

Depuis la naissance du bĂ©bĂ© ara, l’équipe de soigneurs du parc est Ă  son chevet et s’affaire pour assurer son bon dĂ©veloppement. « La naissance de ce bĂ©bĂ© ara est aussi l’aboutissement d’un travail minutieux et onĂ©reux. Casela importe directement des États-Unis un aliment spĂ©cial, utilisĂ© dans de nombreux zoos de renom Ă  travers le monde, pour les aras », ajoute Evans Gopal.

Le bĂ©bĂ© ara, encore fragile, est nourri exclusivement par ses parents qui le gardent bien au chaud dans la voliĂšre No 24, situĂ©e Ă  cĂŽtĂ© du restaurant principal de Casela. Dans environ 3 Ă  4 mois, lorsqu’il aura gagnĂ© en force, il sera en mesure de suivre ses parents, les ailes dĂ©ployĂ©es !

Casela s’engage Ă  planter une centaine d’arbres endĂ©miques.

Casela rĂ©itĂšre son engagement Ă  mettre en terre plus de 100 plantes endĂ©miques, enrichissant la collection existante rĂ©partie Ă  travers les 350 hectares du parc. À l’occasion de la JournĂ©e mondiale de la Terre cĂ©lĂ©brĂ©e le vendredi 22 avril dernier, le parc a invitĂ© ses employĂ©s et ses visiteurs Ă  faire un geste pour l’environnement en plantant plusieurs arbres et plantes. Le motif opportun pour sensibiliser tout un chacun autour de la protection de l’environnement et encourager tout le monde, y compris ses visiteurs, Ă  faire un Ă©cogeste.

Pendant des millions d’annĂ©es, la Terre MĂšre a bien pris soin de nous et il est maintenant de notre responsabilitĂ© de prendre soin d’elle. Ce message a inspirĂ© les actions et activitĂ©s organisĂ©es par Casela pour la JournĂ©e mondiale de la Terre ayant pour but de replacer celle-ci au centre de notre attention et de nos prĂ©occupations. Les visiteurs, locaux comme touristes, et sans oublier les employĂ©s ont Ă©tĂ© invitĂ©s Ă  participer Ă  la mise en terre de plusieurs plantes dans la zone se trouvant Ă  l’extrĂȘme droite du Welcome Centre. Ces plantes sont issues des variĂ©tĂ©s suivantes : le Barleria, le Dombeya (Hibiscus) ou encore le Baume de l’üle plate.

Prenant la parole lors de cette activitĂ©, Thierry ArĂ©kion, General Manager de Casela Nature Parks est d’avis que chaque action compte pour protĂ©ger l’environnement face aux effets du changement climatique et les enjeux environnementaux de notre Ăšre. « À travers cette action, Casela veut contribuer, Ă  son Ă©chelle, Ă  cette journĂ©e symbolique en impulsant une dynamique collective et une prise de conscience pour reboiser notre Ăźle. C’est un investissement Ă  long terme pour notre environnement et pour nos gĂ©nĂ©rations futures », a-t-il soulignĂ©. D’autres arbustes seront plantĂ©s au cours des prochains mois.

Casela Nature Parks, connu surtout pour sa riche collection d’animaux en tous genres et ses attractions uniques Ă  Maurice et dans l’OcĂ©an Indien, abrite aussi plus de 250 plantes endĂ©miques. Ainsi, les Ă©quipes du parc s’activent au quotidien pour conserver et entretenir le jardin endĂ©mique. « Nous voulons conscientiser le public autour de l’importance d’agir pour la protection des trĂ©sors que sont la faune et la flore. Deux Ă©lĂ©ments indissociables Ă  la vie. Nous avons le devoir de protĂ©ger notre Terre et avons aussi la responsabilitĂ© de contribuer Ă  la reboiser, d’oĂč notre dĂ©marche participative d’engager nos visiteurs Ă  faire un geste pour la planĂšte », explique pour sa part Martine LassĂ©millante, Sustainability Officer Ă  Casela Nature Parks.

D’un parc accueillant des voliĂšres d’oiseaux, Casela s’est depuis diversifiĂ© dans les loisirs et a renforcĂ© ces derniĂšres annĂ©es, ses activitĂ©s zoologiques et de recherche pour la protection des espĂšces en danger. Depuis 2018, le parc s’est engagĂ© dans un vaste programme de prĂ©servation des espĂšces endĂ©miques de Maurice en signant un Memorandum of Understading (MoU) avec le National Parks and Conservation Services (NPCS) du ministĂšre de l’Agro-Industrie et de la SĂ©curitĂ© Alimentaire. Cet accord portant sur 5 ans permet Ă©galement d’assurer la promotion de l’éducation et la sensibilisation du public.

Casela Nature Parks abrite ainsi plusieurs espĂšces endĂ©miques telles que les vaches crĂ©oles, la chauve-souris, la crĂ©cerelle de Maurice, mais aussi des espĂšces exotiques en danger d’extinction telles que la girafe, le lion, le rhinocĂ©ros blanc et d’autres encore. Le parc est profondĂ©ment engagĂ© dans un programme de conservation des espĂšces en danger et a eu le bonheur, au cours de ces derniĂšres annĂ©es, de voir naĂźtre plusieurs espĂšces animaliĂšres, preuve que celles-ci se sentent suffisamment en sĂ©curitĂ© pour se reproduire.

Naissance d’un deuxiùme girafon mauricien à Casela Nature Parks

Casela Nature Parks est fier d’annoncer la venue au monde du deuxiĂšme girafon mauricien le 8 fĂ©vrier 2021. Cette nouvelle boule d’énergie porte dĂ©sormais le joli prĂ©nom de Kamaria qui veut dire « claire de lune » en Swahili. AprĂšs Nyota le premier girafon nĂ© en octobre 2019, ce sont quatre longues pattes qui ont prĂ©sentĂ© le bout de leur nez aux alentours de 5 h du matin, attestant de la rĂ©ussite du programme de conservation des espĂšces Ă  Casela Nature Parks. Le parc est en effet profondĂ©ment engagĂ© dans la protection des espĂšces animaliĂšres et vĂ©gĂ©tales, qu’elles soient endĂ©miques ou indigĂšnes. La capacitĂ© des girafes Ă  se reproduire en captivitĂ© est le signe que ces mammifĂšres se sentent entiĂšrement en sĂ©curitĂ© pour donner naissance.

La naissance d’un animal constitue toujours un Ă©vĂ©nement majeur Ă  travers le parc. Lorsqu’il s’agit d’un animal d’envergure ou d’une espĂšce menacĂ©e, l’émotion est encore plus grande. La girafe est en effet classĂ©e comme une espĂšce en danger d’extinction par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

C’est un girafon femelle en parfaite santĂ©, pesant entre 65 et 70 kgs, qui a vu le jour le lundi 8 fĂ©vrier dernier Ă  Casela Nature Parks. Sa mĂšre Kira est en bonne santĂ© et son pĂšre n’est nul autre que Tagada, le mĂąle dominant de la bande. (Tagada est aussi le papa de Nyota, le premier bĂ©bĂ© girafe de Casela)

Les 24 heures qui ont prĂ©cĂ©dĂ© la naissance du girafon ont Ă©tĂ© quelques peu intenses pour l’équipe de la zoologie. « Nous avons constatĂ© des signes encourageants que la mise-bas Ă©tait imminente au dĂ©but du mois de fĂ©vrier. Nous avons observĂ© que les mamelles de Kira commençaient Ă  vraiment gonfler d’autant plus que la veille de la mise-bas, un soigneur avait mĂȘme vu du lait sortir de ses mamelons. Tout le monde Ă©tait sur le qui-vive. Nos Ă©quipes se sont relayĂ©es 24hrs sur 24 pour s’assurer que maman et bĂ©bĂ© se portaient bien », relate Evans Gopal, responsable du dĂ©partement de zoologie de Casela Nature Parks. Il faut faire ressortir que la pĂ©riode de gestation d’un bĂ©bĂ© girafe dure environ 15 mois.

Bien-ĂȘtre de l’animal et mĂ©thodes naturelles

Le maĂźtre mot demeure le bien-ĂȘtre de l’animal. C’est dans cette optique que Casela Nature Parks privilĂ©gie les mĂ©thodes naturelles pour les naissances surtout avec des animaux de cette envergure en laissant la nature faire les choses tout simplement. « Nous Ă©tions prĂȘts Ă  intervenir au cas oĂč nous devions faire face Ă  d’éventuelles complications, avec l’assistance du DR Marie-Claire Domaingue, la vĂ©tĂ©rinaire », souligne Evans Gopal.

Comme pour les humains, les premiĂšres heures de la maternitĂ© peuvent ĂȘtre complexes, voire dĂ©stabilisantes ; « Le girafon ne buvait pas assez avec sa mĂšre. En complĂ©ment, nous lui avons donnĂ© du lait reconstituĂ© Ă  l’aide d’un biberon. Ce n’était pas une tĂąche facile puisque la petite avait du mal Ă  accepter le biberon. Bien qu’il s’agĂźt d’un nouveau-nĂ©, le girafon de 70 kg Ă©tait dĂ©jĂ  costaud et donnait mĂȘmes des coups de pattes, ce qui rendait l’opĂ©ration encore plus compliquĂ©e », relate Evans.

Fort heureusement, au bout de quelques heures, la petite a commencĂ© Ă  tĂ©ter avec sa maman, au grand soulagement de toute l’équipe. Il faut s’avoir que comme pour tous les mammifĂšres, les premiĂšres tĂ©tĂ©es contiennent le colostrum qui aide Ă  la rĂ©gulation du systĂšme immunitaire du nouveau-nĂ© et contient pleins de bienfaits pour une croissance optimale. Il convient de souligner que les bĂ©bĂ©s girafes se nourrissent exclusivement du lait maternel toutes les 4 Ă  6 heures et passent la majeure partie de leur temps Ă  se reposer.

La naissance du deuxiĂšme girafon est le symbole de rĂ©ussite d’un long travail de conservation menĂ© depuis l’arrivĂ©e au parc des girafes d’Afrique du Sud en Octobre 2014. Cinq ans aprĂšs, soit le 20 octobre 2019, le premier girafon de Casela Nature Parks annonçait la naissance de la premiĂšre girafe mauricienne, baptisĂ©e Nyota. Un peu plus d’un an plus tard, Nyota, qui est un membre Ă  part entiĂšre du groupe de girafes, mesure dĂ©jĂ  3m50. À noter qu’un mĂąle peut mesurer Ă  l’ñge adulte jusqu’à 6 mĂštres de haut et une femelle, jusqu’à 5 mĂštres.